Manuels du format INTERMARC

SPE - 2XX

Type de notice

Date de mise à jour

Sommaire

 

245 Titre et mention de responsabilité

Zone répétable

Attention : La zone peut être répétée uniquement dans le cas de notices en caractères non-latins, pour saisir une zone parallèle sous forme translittérée. Dans ce cas, les positions 4 et 5 de la sous-zone $w doivent contenir des valeurs différentes.

Dans tous les autres cas, la zone ne doit pas être répétée.

Indicateurs de traitement

1er indicateur
0 Titre propre non significatif
1 Titre propre significatif
2e indicateur
# Pas de renvoi vers une vedette-titre

Codes de sous-zones

$w Informations codées (10 positions) Non répétable Applicable
$a Titre Non répétable Obligatoire
$d Indication générale du type de document Non répétable Applicable
$e Complément du titre Répétable Applicable
$f Première mention de responsabilité Répétable Applicable
$g Mention de responsabilité suivante Répétable Applicable
$u Numéro de partie – sous-zone de classement Répétable Applicable
$h Numéro de partie – sous-zone de transcription Répétable Applicable
$i Titre dépendant Répétable Applicable
$j Mention de responsabilité interprète Répétable Applicable

Commentaires

$w

La sous-zone $w est une sous-zone de longueur fixe. Elle donne sur 10 positions des informations sur le contenu de la zone. Elle est saisie en début de zone.

Elle est obligatoire :

lorsque la zone 245 est répétée

lorsque la notice comporte également au moins une zone 247.

Autrement, elle est inutile.

$a

Dans le cas de spectacles multiples :

si le metteur en scène a attribué un titre d’ensemble, on retranscrit ce titre en 245 $a ;

si deux ou trois titres d’œuvres se succèdent sans titre d’ensemble, on retranscrit ces titres en 245 $a tels qu’ils se présentent sur la source d’information, séparés par une « virgule espace » ;

 

Exemple

245 1# $a Bella figura, No sleep till dawn of day

 

si plus de trois titres d’œuvres se succèdent sans titre d’ensemble, le catalogueur forge un titre approprié lorsqu’il existe une unité apparente entre les spectacles ; dans le cas contraire, on transcrit les trois premiers titres, suivis de… [etc.].

 

Exemple

245 1# $a [Spectacle de l’École de danse de l’Opéra national de Paris, avril 1997]

 

Les titres des œuvres particulières comprises dans le spectacle sont détaillés si nécessaire en note 327 et indexés en zone 749.

$d

Cette sous-zone $d contient l’indication générale du type de document catalogué — pour les spectacles : Spectacle —, obligatoire dans un catalogue multimédia.

$u, $h, $i

Ces sous-zones sont utilisées dans le cas de spectacles en série (un premier spectacle constitue l’épisode 1, le suivant l’épisode 2, etc.). Le $i sert alors à indiquer le titre de l’épisode.

 

NB : ce cas est à différencier de celui d’un spectacle multiple, qui est constitué de plusieurs spectacles d’égale importance qui ne se suivent pas nécessairement, sans titre d’ensemble.

$u : sous-zone de classement

Lorsque le contenu de la sous-zone $h ne peut servir au classement numérique du titre dans l'index par titres, on entre en $u la numérotation convertie en chiffres arabes sur deux caractères ou en lettre de classement, en supprimant toute autre mention. La sous-zone $u n'est pas affichée ; l'information n'y est jamais mise entre crochets. La sous-zone $u doit être saisie immédiatement avant la sous-zone $h.

 

$h : sous-zone de transcription

On transcrit sans les abréger les mentions d’épisode qui figurent sur la source d'information. On transcrit la numérotation sans la convertir en chiffres arabes si elle apparaît sur la source d'information en chiffres romains ou en toutes lettres.

Exemple

245 1# $a Écris-moi un mouton $u 01 $h épisode I

$i

Cette sous-zone ne doit pas comporter de barre de classement.

Elle n'est pas indexée individuellement, mais dans la chaîne $a $h $i.

Elle appelle la création d’une zone 751 afin d’indexer le titre de l’épisode.

 

Exemple

245 1# $a Écris-moi un mouton $u 01 $h épisode I $i On dirait rien longtemps puis tout à coup

 

Ici, « On dirait rien longtemps puis tout à coup » est le titre du premier épisode d’un spectacle en série, constitué de trois épisodes. Le titre de la série est « Ecris-moi un mouton ».

$f, $g, $j

Le premier auteur, transcrit en $f, est le metteur en scène ou la compagnie créatrice du spectacle, le réalisateur pour un film, etc.

Les mentions de responsabilité suivantes sont transcrites dans la sous-zone $g, dans un ordre préférentiel qui varie selon le type de spectacle. Toutefois, lorsque le metteur en scène ou la compagnie créatrice n’est pas identifié, la mention de responsabilité suivante est transcrite en $f.

 

Pour un spectacle musical :

compositeur (et le cas échéant, arrangeur, transcripteur, etc.)

auteur du texte ou librettiste

adaptateur

traducteur

collaborateurs technico-artistiques : décorateur, costumier, éclairagiste, etc.

 

Pour un spectacle chorégraphique :

chorégraphe (et le cas échéant, adaptateur, transcripteur, etc.)

compositeur (et le cas échéant, arrangeur, transcripteur, etc.)

auteur du texte

collaborateurs technico-artistiques : décorateur, costumier, éclairagiste, etc.

 

Pour un spectacle théâtral :

auteur du texte

adaptateur

traducteur

collaborateurs technico-artistiques : décorateur, costumier, éclairagiste, etc.

 

Les mentions de responsabilité interprètes sont transcrites à la suite des mentions de responsabilité auteurs et collaborateurs technico-artistiques, dans la sous-zone $j. Ils sont suivis le cas échéant de l’abréviation normalisée de leur tessiture, après une virgule, espace (pour les solistes vocaux), puis du rôle entre parenthèses.

On respecte l’ordre normalisé des mentions de responsabilité interprète et les abréviations normalisées des tessitures préconisés par le fascicule de documentation Z44–066, 1.5.3.4 et Annexe C.

 

Afin de préserver la lisibilité des notices, les fonctions sont dans la mesure du possible retranscrites telles qu’elles apparaissent sur les sources d’information, ce qui peut amener quelques changements dans l’ordre préférentiel indiqué plus haut. Les seules contraintes sont le maintien du metteur en scène en $f avec la fonction exacte « mise en scène » et la distinction entre le groupe des fonctions auteurs et collaborateurs technico-artistiques d'une part et interprètes d'autre part.

 

S'il y a plusieurs noms pour une même mention de responsabilité, on peut transcrire en zone 245 jusqu'à trois noms suivis de <... [et al.]>. Pour les solistes vocaux, on retranscrit les trois premiers interprètes dans les trois premières tessitures, en suivant l'ordre des sources d'information. Les autres interprètes sont cités le cas échéant en note 313.

 

Si la même personne interprète plusieurs rôles, ils sont transcrits à la suite entre parenthèses.

 

Exemple

$j Antonio Bosco (Niobé, coryphée)

 

Dans le cas d'un spectacle multiple,

les mentions de responsabilité auteurs et collaborateurs technico-artistiques sont transcrites en $f et $g à la suite du titre si elles sont communes ;

si elles ne sont pas communes, elles sont détaillées en note 327 à la suite du titre auquel elles se rapportent ;

on se limite à trois noms par catégorie d'interprètes, dans l'ordre donné par les sources d'information. On ne mentionne pas les œuvres auxquelles se rapportent les rôles. Les autres noms sont transcrits en note 313.

Zones en relation 142
  247
  300
  313
  327
  749
  751

Retour en début de zone

247 Titre et mention de responsabilité parallèle

Zone répétable

Indicateurs de traitement

1er indicateur
0 Titre propre non significatif
1 Titre propre significatif
# Non applicable
2e indicateur
# Non défini

Codes de sous-zones

$w Informations codées (10 positions) Non répétable Obligatoire
$a Titre Non répétable Applicable
$e Complément du titre Répétable Applicable
$f Première mention de responsabilité Répétable Applicable
$g Mention de responsabilité suivante Répétable Applicable
$j Mention de responsabilité interprète Répétable Applicable

Généralités

Cette zone contient la transcription des éléments de la zone du titre et de la mention de responsabilité (zone 245) qui apparaissent en d’autre(s) langues ou écriture(s) sur les sources principales d’information.

Cette zone existe dans des notices migrées. Elle n'est pas utilisée en catalogage courant pour les spectacles.

Zones en relation 142
  245

250 Édition, tirage, état

Zone répétable

Indicateurs de traitement

1er indicateur
# Non défini
2e indicateur
# Non défini

Codes de sous-zones

$a Mention d’édition Répétable Applicable

Généralités

On utilise cette zone à la place des zones de lien 446 et 448 pour indiquer que le spectacle est une reprise ou une tournée d'un autre spectacle pour lequel il n'existe pas de notice à laquelle se lier.

$a

On utilise selon le cas les termes « Reprise » et « Tournée » sans autre précision.

 

265 Lieu de représentation

Zone non répétable

Indicateurs de traitement

1er indicateur
# Non défini
2e indicateur
# Non défini

Codes de sous-zones

$a Ville Non répétable Applicable
$p Pays Non répétable Facultatif
$c Salle de spectacle Non répétable Applicable
$e Autre lieu Non répétable Applicable
$n Nom du directeur ou de l'administrateur Répétable Facultatif
$d Date Non répétable Obligatoire

Généralités

Cette zone contient le lieu de représentation du spectacle vivant décrit dans la notice. Le lieu de création de l'œuvre est quant à lui saisi en note 315. Les informations saisies dans les deux zones sont donc identiques lorsque la notice décrit une création de spectacle.

On ne crée pas de zone 265 pour un spectacle non représenté. Les dates et lieux prévus, s'ils sont connus, sont donnés en note.

Commentaires

$a

Cette sous-zone est indexée.

On saisit la forme française du nom de la ville si elle existe. La forme du nom est vérifiée, si nécessaire, dans le dictionnaire des communes ou tout autre outil de référence.

$p

On saisit en clair le nom du pays, en respectant l'orthographe du libellé ISO correspondant.

$c, $e

La forme du nom doit être vérifiée à l'index des salles de spectacle, pour la cohérence à l'interrogation.

En cas de nouvelle création, on privilégie la forme retenue de la notice ORG correspondante si elle existe.

$n

Le nom du directeur ou de l'administrateur est saisi sous sa forme courante, dans l'ordre naturel prénom-nom, et fait par ailleurs l'objet d'un accès en zone 725 (ou 735 si c'est une collectivité qui dirige ou administre la salle).

$d

Sous-zone de longueur fixe, sur 8 positions :

Position Définition Valeur
00–03 Année AAAA
04–05 Mois MM
06–07 Jour JJ

Les informations manquantes en fin de sous-zone sont remplacées par des 0.

Zones en relation 008, positions 07–16
  044
  315
  725
  735

Retour en début de zone

266 Lieu de diffusion

Zone répétable

Indicateurs de traitement

1er indicateur
# Non défini
2e indicateur
# Non défini

Codes de sous-zones

$f Société de programmation Non répétable Obligatoire
$g Chaîne Non répétable Applicable
$p Pays Non répétable Facultatif
$d Date Non répétable Obligatoire

Généralités

Cette zone contient le lieu de diffusion du spectacle radiophonique ou télévisé décrit dans la notice. Le lieu de première diffusion est quant à lui saisi en note 316. Les informations saisies dans les deux zones sont donc identiques lorsque la notice décrit une première diffusion.

Commentaires

$d

Sous-zone indexée, de longueur fixe, sur 8 positions :

Position Définition Valeur
00–03 Année AAAA
04–05 Mois MM
06–07 Jour JJ

Les informations manquantes en fin de sous-zone sont remplacées par des 0.

Zones en relation 008, positions 07–16
  044
  316