Consignes de catalogage

Autorités Dewey : construction des indices

 

Sommaire

 

1. Préambule

Propres à la BnF, les notices d’autorité Dewey sont composées à partir de la Classification décimale Dewey (CDD, 23e édition, 2015, version imprimée ; ou WebDewey, périodiquement mise à jour version en ligne) dont les droits appartiennent à OCLC (la présente fiche est publiée avec l'autorisation d'OCLC).

 

Comme toutes les autres notices d'autorité, elles ont pour objet d’assurer la cohérence des données et des points d’accès aux notices bibliographiques.

 

La BnF s’appuie sur les règles générales de construction indiciaire de la CDD pour produire un fichier d’autorités. Une notice d’autorité Dewey est constituée :

d’un indice ;

de la mention d’édition de la classification ;

d’un libellé ;

d’un qualificatif éventuellement ;

de notes et formes rejetées éventuellement.

 

Voir aussi : Autorité Dewey : rédaction des libellés et L’indexation Dewey pour les imprimés : principes généraux.

2. Introduction

La CDD est une arborescence visant à organiser et à classer les connaissances en dix grandes classes, elles-mêmes structurées en divisions, sections et subdivisions. Les notations chiffrées – ou indices – sont accompagnées d'intitulés significatifs. Un indice est souvent assorti d’annotations spécifiques – notamment des notes d’application – dont la lecture est incontournable.

 

Tout indice de base peut être précisé à l’aide de notations complémentaires : géographiques, chronologiques, de forme (dictionnaire, périodique, etc.) ou thématiques (philosophie, gestion, etc.). Il devient un indice construit.

 

Dans les tables générales, la construction indiciaire se fait en ajoutant (ou non) les tables auxiliaires.

3. Construction à partir des tables générales

3.1. En ajoutant à un indice de base un autre indice des tables générales

Ce mode de construction n’est possible que sur indication explicite dans les notes.

 
Exemple 1 :  voir la notice 
 
Affichage public
026.61 (23e éd.) = Bibliothèques, archives, centres de documentation spécialisés - Médecine
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 026.61 $v 23 $a Bibliothèques, archives, centres de documentation spécialisés - Médecine
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « How to use a medical library ».

Sous 026 (Bibliothèques, archives, centres de documentation spécialisés), la CDD précise : « Classer ici les organisations d'information, les départements et les collections spécialisés de bibliothèques, les ouvrages généraux sur les archives, sur les bibliothèques spécialisées. Ajouter à l'indice de base 026 la notation 001-999, ex. : bibliothèques médicales, 026.61 ».

Bibliothèque médicale = 026 + 61[0] = 026.61. Voir aussi § 5 Règle du zéro.

 
Exemple 2 :  voir la notice
 
Affichage public
338.479 1 (23e éd.) = Tourisme
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 338.479 1 $v 23 $a Tourisme
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « L'Écho touristique : l'hebdo des professionnels du tourisme ».

Sous 338.470 01-.479 99 [Subdivisions pour les produits et services (secteurs secondaires et services)], la CDD précise : « Ajouter à l'indice de base 338.47 la notation 001-999, ex. : production de l'essence considérée comme produit, 338.476 6553827, l’industrie du tourisme, 338.479 1 ».

Tourisme (économie) = 338.47 + 91[0] = 338.479 1

3.2. En ajoutant à un indice de base un segment d’indice des tables générales

Cette construction n’est permise que selon l’instruction « Ajouter à l'indice de base x le développement de… ».

Elle consiste à compléter un indice de base par un indice provenant d’une autre subdivision en n’en gardant que le (les) dernier(s) chiffre(s) ; celui-ci (ceux-ci) représente(nt) le sujet précis du document. Cette technique indexatoire consiste à réutiliser pour des usages multiples une catégorisation qui n’a été posée qu’une seule fois.

 
Exemple 3 :  voir la notice 
 
Affichage public
591.77 (23e éd.) = Animaux marins
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 591.77 $v 23 $a Animaux marins
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Les géants de la mer ».

Sous 591.7 (Sujets particuliers de l’écologie animale, milieux particuliers), la note stipule : « Ajouter à l'indice de base 591.7 le développement de 577 sous 577.1-577.8, ex. : […] animaux marins, 591.77 ».

Animaux marins = 591.7 + [577.]7

3.3. En ajoutant à un indice de base une subdivision des tables de complément

Les tables de complément sont des tables spécifiques. Elles contiennent des subdivisions intégrées à certains indices des tables générales ou à certaines subdivisions des tables auxiliaires (-08 et -09 de la Table 1 ; Tables 3). Entre transversalité et spécificité, elles apportent des précisions de sens permettant de mieux catégoriser un domaine.

 

On les repère grâce :

aux notes et aux astérisques qui en recommandent l’utilisation ;

et à un retrait rompant l’alignement typographique.

 
Exemple 4 :  voir la notice 
 
Affichage public
324.244 074 (23e éd.) = Partis socialistes - France
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 324.244 074 $v 23 $a Partis socialistes - France
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Le petit socialiste illustré par l'exemple : folklore et rituels du PS au début du XXIe siècle ».

Sous 324.24-29 (Partis politiques des différents pays), une note propose de compléter cet indice en ajoutant des subdivisions d’une table de complément dans laquelle on trouve -074 Partis socialistes. Ici, la précision géographique précède la notation de parti politique.

Parti socialiste en France = 324.2 + -44 (notation géographique de la Table 2) + -074.

4. Notes de la Dewey

Les notes figurant sous les indices donnent des instructions indispensables à la construction indiciaire.

4.1. Note « Classer ici »

Elle définit le périmètre thématique d’un indice en complétant l’information donnée par l’intitulé. Cette note indique aussi où se classent les ouvrages généraux ou interdisciplinaires. Des subdivisions peuvent s’ajouter à n’importe quel sujet mentionné dans cette note.

 
Exemple 5 :  voir la notice 
 
Affichage public
590.730 83 (23e éd.) = Collections et expositions d'animaux vivants - Étude en relation avec les jeunes
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 590.730 83 $v 23 $a Collections et expositions d'animaux vivants - Étude en relation avec les jeunes
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Les animaux des zoos : une histoire de Gudule ».

Sous 590.73 (Collections et expositions d'animaux vivants), une note stipule : « Classer ici les jardins zoologiques ».

590.730 83 = 590.73 (Collections et expositions d'animaux vivants) + -083 (Étude en relation avec les jeunes).

4.2. Note « Y compris »

Appelée note d’inclusion, elle complète d’une autre manière le périmètre thématique en intégrant des sujets dont l’inclusion doit être explicite pour être autorisée.

La note induit une règle selon laquelle ces sujets ne pourront jamais être indexés avec des subdivisions ajoutées, quelle qu’en soit la nature. Ils seront donc toujours indexés en indice simple.

Il s’agit de sujets « en position d’attente » qui, le plus souvent, trouvent leur place dans l’édition suivante avec un indice autonome.

 
Exemple 6 :  voir la notice 
 
Affichage public

758.3 (23e éd.) = Peinture - Thème des animaux

Classer ici l'histoire, l'analyse, les critiques, les oeuvres sans tenir compte des formes picturales

Y compris les scènes de chasse

 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 758.3 $v 23 $a Peinture - Thème des animaux
202  ## $a Classer ici l'histoire, l'analyse, les critiques, les œuvres sans tenir compte des formes picturales
202  ## $a Y compris les scènes de chasse
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « De chasse et d'épée : le décor de l'appartement du roi à Marly, 1683-1750 ».

Dans la mesure du possible, les indices attribués aux catalogues d’exposition comprennent la subdivision commune -074 = Musées, collections, expositions. Or, sous 758.3 (Peinture - Thème des animaux), une note précise « Y compris les scènes de chasse ». Les documents portant sur les peintures de scènes de chasse se classent donc sous 758.3 sans qu’aucune subdivision ne puisse être ajoutée.

 

4.3. Note « Ajouter les subdivisions »

Cette note crée en quelque sorte une règle supplémentaire, celle de « la quasi-totalité du sujet ». Lorsque l’intitulé de l’indice couvre plusieurs sujets, le document doit traiter de la quasi-totalité du sujet pour que l’on puisse ajouter des subdivisions. Sauf si figure la note « ajouter les subdivisions pour chaque partie ou pour l’ensemble de l’intitulé ».

 
Exemple 7 :  voir la notice 
 
Affichage public
791.402 344 (23e éd.) = Cinéma, radio, télévision (arts du spectacle) - Activité professionnelle ou de loisir - France
 
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 791.402 344 $v 23 $a Cinéma, radio, télévision (arts du spectacle) - Activité professionnelle ou de loisir - France
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Débuter dans l'audiovisuel : cinéma, radio, télévision ».

Sous 791.4 (Cinéma, radio, télévision) ne figure pas de note « ajouter les subdivisions ». On ne pourrait donc pas ajouter de subdivision à un document qui ne porterait que sur le cinéma et la télévision ; seul un document portant sur les trois à la fois peut recevoir une subdivision.

791.402 344 = 791.4 + -023 (activité professionnelle ou de loisir, Table 1) + -44 (France, Table 2).

 
Exemple 8 :  voir la notice
 
Affichage public
745.402 544 (23e éd.) = Design et décoration artistiques et appliqués - Répertoires - France
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 745.402 544 $v 23 $a Design et décoration artistiques et appliqués - Répertoires - France
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Paris design ».

Sous 745.4 (Design et décoration artistiques et appliqués), une note précise : « Ajouter les subdivisions communes pour chaque partie ou pour l'ensemble de l'intitulé ». On peut donc ajouter des subdivisions aux documents portant uniquement sur le design.

745.402 544 = 745.4 + -025 (répertoires, Table 1) + -44 (France, Table 2).

5. Règle du zéro

Sauf indication contraire, la CDD n’autorise pas de construction avec deux zéros ou plus à la suite. Il convient donc d’ôter les zéros « superflus ».

 

Exemples :

Dictionnaire de médecine : 610 (médecine) + 03 (dictionnaires et encyclopédies) = 610.[0]3, soit 610.3

Histoire des sciences naturelles : 500 (sciences naturelles) + 09 (histoire) = 50[0.0]9 soit 509.

 

Exception : lorsque l’espace indiciaire ainsi construit est déjà « occupé » par d’autres sujets sous la subdivision, il faut nécessairement distinguer les sujets.

 

Exemple : dans le sommaire du 530 Physique, on trouve :

530.01–.09 Subdivisions communes

      .1–.8 [Théories, physique mathématique, état de la matière, instruments, mesures]

Pour « Vocabulaire de science physique », nous aurons donc 530.014 car la place indiciaire 530.14 est déjà « occupée » par la Théorie des champs et théorie ondulatoire.

 

Selon les mêmes nécessités, les subdivisions communes sont parfois précédées d’un double zéro.

 

Exemple : dans le sommaire du 617 Chirurgie, on trouve les subdivisions communes 617.001–.007

 

N.B. : en donnant une vue d’ensemble, le sommaire, au début de chaque classe, section ou division permet de mieux dissiper les risques d’ambivalence indiciaire et de confusion.

6. Construction d’indices à partir des tables auxiliaires

S’ajoutant aux indices, six tables auxiliaires permettent de préciser les sujets :

Table 1 : subdivisions communes ;

Table 2 : notations géographiques ;

Tables 3 (A, B, C) : notations s’appliquant à la classe 800 (littérature) et à quelques indices du 700 pour la Table 3C ;

Table 4 : notations s’appliquant à la classe 400 (linguistique) ;

Table 5 : notations concernant les groupes ethniques, nationaux ;

Table 6 : notations de langues.

 

Les subdivisions sont toujours présentées précédées d’un tiret dans les tables auxiliaires, dans l’index ou en notes dans les tables générales.

 

Exemple : dans l’index, Péninsule ibérique T2–46

6.1. Table 1 : subdivisions communes

6.1.1. Principe de transversalité

On peut ajouter une notation de la Table 1 (subdivisions communes) à n’importe quel indice des tables générales, sauf indication contraire. Les subdivisons communes sont toujours précédées d’un -0, et permettent de préciser :

soit la forme d’un ouvrage ;

soit son contenu ;

soit le point de vue disciplinaire sous lequel le sujet est envisagé.

 

Exemples :

la forme : Dictionnaire de cinéma = 791.43 (cinéma) + -03 (dictionnaires et encyclopédies), soit 791.430 3

le contenu : Fabrication industrielle assistée par ordinateur = 670 (fabrication industrielle) + [0]285 (applications informatiques), soit 670.285

le point de vue disciplinaire : Histoire du travail = 331 (travail) + -09 (histoire), soit 331.09.

6.1.2. Cumul des subdivisions communes

En général, la CDD ne recommande pas l’ajout de deux subdivisions de la Table 1 mais d’en privilégier une.

 

Exception : la CDD prévoit explicitement une table spécifique sous -08 et deux sous -09 (toutes trois différentes). Une note, signalée par un astérisque permet de compléter les subdivisions -08 et -09 par d’autres notations issues de ces tables spécifiques.

 

Exemple : Journalisme et journaux en France - 1990-1999 - Statistiques = 074 (journalisme ; table générale) + 090 49 (période 1990-1999 ; Table 1) + -021 (statistiques ; Table 1), soit 074.090 49021.

   

Lorsque deux subdivisions communes paraissent pertinentes, une table des priorités, située au début de la Table 1, permet d’effectuer le choix si une seule doit être conservée. Si deux subdivisions communes sont nécessaires, l’ordre de transcription est guidé par la même table des priorités.

 
    Quelques particularités à la BnF :

Modélisation et simulation par ordinateur (-0113) et Informatique appliquée (-0285). La Table 1 comporte les subdivisions communes « -0113 Modélisation et simulation par ordinateur » et « -0285 Informatique appliquée ». Si le document à traiter ne permet pas de faire la différence entre ces deux aspects, on privilégie -0285.

Bibliographies (-016). La subdivision « -016 Bibliographies » n’est pas utilisée à la BnF (comme c’est le cas pour toute option de la CDD). Pour indexer une bibliographie, on utilise l’indice de base « -016 Bibliographies et catalogues spécialisés » (dans la table générale, vol. 2) que l’on fait suivre de l’indice correspondant au sujet.

Publications en série (-05). Le poids documentaire détermine s’il y a lieu ou non d’ajouter la subdivision commune « -05 Publications en série » pour distinguer la forme périodique d’un sujet. On n’utilise pas -05 pour des types de publications annuelles décrites isolément et traitées en monographies.

Musées, collections, expositions (-074). Même si la Dewey le permet explicitement, on ne fait pas suivre la subdivision commune « -074 Musées, collections, expositions » d’une subdivision géographique (Table 2).

Voir aussi la fiche Dewey : libellés de la Table 1 Subdivisions communes.

 

6.2. Table 2 : notations géographiques

Les notations de la Table 2 sont représentées par les chiffres de -1 à -9. Celles commençant par :

-1 correspondent aux territoires, régions classés en fonction de critères de géographie physique, géo-climatiques, géo-économiques, géo-politiques ;

-3 correspondent aux régions et pays du monde ancien (jusqu’en 500 après J.C.) ;

-4 à -9 correspondent aux continents, pays, régions du monde moderne : 4 pour l’Europe, 5 pour l’Asie, 6 pour l’Afrique, 7 pour l’Amérique du nord et Amérique centrale, 8 pour l’Amérique du sud et 9 pour les autres parties du monde.

 

On trouve le même système de notation hiérarchisé que dans la table principale.

 

Exemple : Île-de-France

4 EUROPE

   41 42 43 44 45 46…

         44 France

                       441 442 443 444 445…

                                     443 Grand Est et Île-de-France

                                            4436 4437…

                                            4436 Île-de-France

Voir aussi la fiche Dewey : libellés de la Table 2-44 Géographie de la France.

 

Pour donner une précision géographique, il existe deux modes de construction indiciaire, indirect ou direct.

 

6.2.1. Ajout des notations géographiques en mode indirect

En règle générale, les notations géographiques de la Table 2 ne s’ajoutent pas directement à un indice mais se construisent par l’intermédiaire d’une subdivision de la Table 1 (-09, -025, sous -07, etc.). Dans la plupart des cas, c’est la subdivision commune -09 (Table 1) qui est utilisée comme indice de transition. Sur instruction, elle s’intercale entre l’indice principal et la notation géographique de la Table 2.

 
Exemple 9 :  voir la notice 
 
Affichage public
791.430 944 (23e éd.) = Cinéma - France
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 791.430 944 $v 23 $a Cinéma - France
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « En el esplendor del cine francés ».

Le cinéma en France : 791.43 (cinéma) + -09 (indice de transition géographique, Table 1) + -44 (France, Table 2) = 791.430 944.

 

Constituant aussi, en quelque sorte, un mode indirect de construction, quelques subdivisions de la Table 2 donnant un premier niveau d’information doivent être complétées par d’autres notations des tables auxiliaires (Table 5, Table 6 et Table 2). C’est le cas des subdivisions -174, -175 et -171 2 désignant des « régions où prédominent ».

 

Exemples :

un groupe ethnique, national : on ajoute la Table 5 à -174

Régions où les Arabes prédominent : -174 (prédominance d’un groupe ethnique) + -927 (Arabes) = -174927

une langue : on ajoute la Table 6 à -175

Régions où l’espagnol prédomine : -175 (prédominance d’une langue) + -61 (espagnol) = -17561

une union politique non contiguë : on ajoute la Table 2 (notation 3-9) à -171 2

Les DOM-TOM : -1712 (prédominance d’une union politique non contiguë) + -44 (France) = -171244

 

6.2.2. Ajout des notations géographiques en mode direct

Parfois, sur instruction, des notations géographiques s’ajoutent directement aux indices des tables générales.

 
Exemple 10 :  voir la notice
 
Affichage public
027.044 (23e éd.) = Bibliothèques, archives, centres de documentation généraux - France
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 027.044 $v 23 $a Bibliothèques, archives, centres de documentation généraux - France
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Les bibliothèques ».

Sous 027, une note précise : « Ajouter à l’indice de base 027.0 la notation 1-9, Table 2 ».

Bibliothèques en France : 027.0 (bibliothèques) + -44 (France, Table 2) = 027.044.

6.3. Tables 3A, 3B, 3C : littératures et arts

Les subdivisions de la Table 3 (3A, 3B, 3C) s’appliquent aux indices de littérature pour les généralités (801-809) et aux divisions des littératures dans les différentes langues (810-890). Les subdivisions de la Table 3C s’appliquent à certains indices en art (700.4 et 791.4).

6.3.1. Table 3A

La Table 3A fournit la subdivision de genre pour les ouvrages par ou sur un seul auteur :

 
1 Poésie
2 Théâtre
3 Fiction, roman
4 Essais
5 Discours
6 Genre épistolaire
7 [pas d’indice]
8 Écrits divers
 

L’indice se présente sous la forme : 8 (table générale) + langue (table générale) + genre littéraire (Table 3A).

 

Exemple : Poésie de langue portugaise = 8 + 69 + -1 = 869.1

 

En Intermarc, afin de qualifier les œuvres par ou sur un seul auteur, on précise : $g œuvre ou $g critique.

 
Exemple 11 :  voir la notice 
 
Affichage public
841.91 [oeuvre] (23e éd.) = Poésie de langue française - 1900-1999 [oeuvre]
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 841.91 $g œuvre $v 23 $a Poésie de langue française - 1900-1999 [oeuvre]
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Calligrammes » (Guillaume Apollinaire).

Poésie française du 20e siècle : 84 (littérature de langue française) +-1 (poésie, Table 3A) + 91 (1900-1999, table des périodes pour la littérature française sous 840) = 841.91

Pour les auteurs faisant l’objet d’une production éditoriale assez importante pour être sériée, il est pertinent d’ajouter un qualificatif d’œuvre.

 

6.3.2. Table 3B

La Table 3B fournit la subdivision des ouvrages par ou sur plusieurs auteurs. Son périmètre étant plus large que celui de la Table 3A (par ou sur un seul auteur), elle permet d’exprimer plus finement les genres grâce aux sous-genres. Elle peut être complétée par la Table 3C (voir 5.3.3 Table 3C).

 

Remarque : la subdivision -7 (satire et humour) n’existe que dans la Table 3B.

 
Exemple 12 :  voir la notice 
 
Affichage public
831.030 9 (23e éd.) = Poésie narrative de langue allemande - Histoire et critique
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 831.030 9 $v 23 $a Poésie narrative de langue allemande - Histoire et critique
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Märendichtung ».

Poésie narrative de langue allemande - Histoire et critique : 83 (littérature de langue allemande) + -103 (poésie narrative, Table 3B) + -09 (histoire et critique, sous 102-107 Genres particuliers de poésie, Table 3B) = 831.030 9

 
Exemple 13 :  voir la notice 
 
Affichage public
847.910 9 (23e éd.) = Humour et satire de langue française - 1900-1999 - Histoire et critique
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 847.910 9 $v 23 $a Humour et satire de langue française - 1900-1999 - Histoire et critique
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Anthologie du rire ».

Littérature satirique de langue française - Histoire et critique : 84 (littérature de langue française) + -7 (humour et satire, Table 3B) + 91 (période1900-1999) + -09 (histoire et critique, Table 3B) = 847.910 9

 

6.3.3. Table 3C

La Table 3C apporte des précisions sur le mouvement littéraire, le procédé littéraire, la thématique, la catégorie des auteurs ou des destinataires.

 
1 Mouvements et écoles littéraires
2 Procédés littéraires
3 Thèmes
4 Ouvrages sur des sujets particuliers étudiés du point de vue littéraire
5 [pas d’indice]
6 [pas d’indice]
7 [pas d’indice]
8 Ouvrages pour des personnes d’un groupe ethnique ou national
9 Ouvrages pour et par des personnes d’une région, d’une classe, d’un groupe d’âge
 

Les subdivisions de la Table 3C s’ajoutent aux subdivisions de la Table 3B portant sur des ouvrages par ou sur plusieurs auteurs. Elles s’ajoutent aussi à 700.4, 791.4, 808, 809.

 
Exemple 14 :  voir la notice
 
Affichage public
840.911 63 (23e éd.) = Littérature de langue française - Histoire et critique - Surréalisme
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 840.911 63 $v 23 $a Littérature de langue française - Histoire et critique - Surréalisme
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « La révolution surréaliste. »

Littérature surréaliste française : 84 (littérature de langue française) + -09 (histoire et critique, Table 3B) + -1163 (Surréalisme, Table 3C) = 840.911 63

6.4. Table 4 : langues et familles de langues

La Table 4 permet d’indexer des documents traitant de l’étude des langues et des familles de langues. Dans la table générale, sous 420-490, les subdivisions de la Table 4 s’appliquent uniquement sur instruction.

 

Rappel : la classe 400 de la table générale indexe la linguistique ; la Table 6 indexe les langues parlées.

 
Exemple 15 :  voir la notice 
 
Affichage public
471.52 (23e éd.) = Langue latine - Orthographe et prononciation
 
  Intermarc
186   ##   $w b $i 471.52 $v 23 $a Langue latine - Orthographe et prononciation
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « La prononciation du latin : histoire, théorie, pratique ». 

Sous 470.1-478 Subdivisions pour le latin, on indique d’ « ajouter à l’indice de base 47, la notation 01-8, Table 4, ex. : phonologie du latin ».

Langue latine – Orthographe et prononciation : 47 (latin) + -152 (Orthographe et prononciation, Table 4) = 471.52

 

Bien que non recommandé, l’ajout de subdivisions communes (Table 1) aux notations spécifiques de la Table 4 est possible si le contenu le justifie.

 
Exemple 16 :  voir la notice
 
Affichage public
441.520 71 (23e éd.) = Langue française - Orthographe et prononciation - Enseignement
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 441.520 71 $v 23 $a Langue française - Orthographe et prononciation – Enseignement
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « L'orthographe en crise à l'école : et si l'histoire montrait le chemin ? »

Sous 441, on recommande la construction figurant sous 440.1-448 : « ajouter à l’indice de base 44, la notation 01-8, Table 4, ex. : phonologie du français, 441.5 ».

Langue française - Orthographe et prononciation - Enseignement : 44 (langue française) + -152 (Orthographe et prononciation, Table 4) + -07 (Enseignement, Table 1) = 441.520 71.

L’ajout de l’aspect « enseignement » permet de dissiper un fort bruit documentaire et de préciser la problématique.

6.5. Table 5 : groupes ethniques, nationaux

Il existe deux modes de construction indiciaire, indirect ou direct. Une notation géographique de la Table 2 peut éventuellement être ajoutée en fin de construction indiciaire, introduite par un « zéro facette ».

 

6.5.1. Ajout des notations ethnique ou nationale en mode indirect

Selon la règle générale, les notations de la Table 5 s’ajoutent en mode indirect, sauf instruction.

Les notations sont introduites par la subdivision commune de la Table 1 -089 (groupes ethniques et nationaux).

 
Exemple 17 :  voir la notice
 
Affichage public
091.089 924 (23e éd.) = Manuscrits - Étude en relation avec les Juifs
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 091.089 924 $v 23 $a Manuscrits - Étude en relation avec les Juifs
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « À la rencontre des manuscrits hébreux ».

Manuscrits – Étude en relation avec les Juifs : 091 (Manuscrits) + -089 (groupes ethniques et nationaux, Table 1) + -924 (Hébreux, Israélites, Juifs, Table 5) = 091.089 924

 

6.5.2. Ajout des notations ethnique ou nationale en mode direct

Sur instruction, les notations de la Table 5 peuvent être ajoutées en mode direct.

 
Exemple 18 :  voir la notice
 
Affichage public
305.831 (23e éd.) = Sociologie des Allemands
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 305.831 $v 23 $a Sociologie des Allemands
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Typisch deutsch : Wie deutsch sind die Deutschen ? »

Sous 305.8 (Groupes ethniques, nationaux), une note précise : « Ajouter à l'indice de base 305.8 la notation 03-99, Table 5, ex. Chinois, 305.895 1 ».

Sociologie des Allemands : 305.8 (Groupes ethniques, nationaux) + -31 (Allemands, Table 5) = 305.831

Une subdivision géographique (Table 2) peut être ajoutée. Ex. : Sociologie des Allemands au Chili : 305.8 (Groupes ethniques, nationaux) + -31 (Allemands, Table 5) + 0 (facette) + -83 (Chili, Table 2) = 305.831 083

 

Les notations de la Table 5 s’emploient également dans la Table 2 sous -174 (voir exemple en 6.2.1).

Voir aussi la fiche Dewey : libellés de la Table 5 Groupes ethniques et nationaux.

 

6.6. Table 6 : langues

La Table 6 concerne les langues elles-mêmes, c’est-à-dire les langues parlées (alors que la Table 4 concerne l’étude des langues). Elle n’est utilisée que sur instruction dans les tables générales ou dans les tables auxiliaires.

 
Exemple 19 :  voir la notice 
 
Affichage public
398.991 68 (23e éd.) = Proverbes bretons
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 398.991 68 $v 23 $a Proverbes bretons
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « Dictionnaire des dictons et proverbes bretons ».

Sous 398.9 (Proverbes), une note précise : « Ajouter à l'indice de base 398.9 la notation 1-9, Table 6, ex. : proverbes français, 398.941 ».

Proverbes bretons : 398.9 (Proverbes) + -916 8 (Bretons, Table 6) = 398.991 68

 

La notation de la Table 6 s’emploie également pour développer les subdivisions d’autres tables : Table 2 sous -175 (voir exemple en 6.2.1) et Table 5.

 
Exemple 20 :  voir la notice 
 
Affichage public
338.040 917521 (23e éd.) = Esprit d'entreprise - Régions où l'anglais prédomine
 
  Intermarc
186  ##   $w b $i 338.040 917521 $v 23 $a Esprit d'entreprise - Régions où l'anglais prédomine
   
Commentaires

Titre du document à indexer : « L'entrepreneur & la dynamique économique : l'approche anglo-saxonne ».

338.04 (Esprit d'entreprise) + -09 (indice d’introduction) + -175 (Régions où une langue prédomine, Table 2) + -21 (Anglais, Table 6) = 338.040 917521